26/06/2013

Cours de français.

 

Accueil et liste des articles

 

 

Cours de français.

 

ormulaire,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexie,boulimie,tradition,naïveté,allergie,nature,hallal,bio,eau minerale,prix choc,remballe,recyclage,couillons,arnaque,politique,science,label,sida,secret,vision,moteur perpetuel,big bang,roswell,area,alien,paranormal,pape,gène,adn,cerveau,scientifiquement prouvé,tabac,fdj,naturisme,justice,amende,pantalon,egalite des sexes,touriste,impots,domenech,lecture,rire,hd,sdfLorsque certaines choses sont trop communes et courantes, nous avons tendance à ne plus y prêter attention. Voyez-vous, mon fils est en classe de 1ere et il y reçoit des cours de français. C’est absolument normal me direz-vous. Et bien moi, je dis non. Ce n’est pas normal ! Je vais encore  écouter crier au blasphème ! Je répète donc, non, ce n’est pas normal !

 Il y a un truc qui cloche.

 Et qui cloche même «grave». Pour me mettre dans le vent !

 Mon fils a maintenant 16 ans et c’est la 11eme année consécutive qu’il prend des cours de français !

Ce qui fait, soit dit en passant, plus d’années que, si il avait choisi médecine ! 

 Lorsque nous voyons le niveau du langage utilisé par la jeunesse d’aujourd’hui, nous prenons peur. La richesse de leur vocabulaire ne doit pas dépasser les 4 ou 500 mots dont : putain d’ ta mère , archi-nul, maxi-parano, méga-fan, super-potes, hyper-rare, ultra-mode, tendance, cool et... «en fait». 

 Qu’avons-nous créé là ?

 Et bien, nous avons créé la méthode d’apprentissage linguistique la plus lente, la plus inefficace et la plus nulle de tous les temps !

 Vous êtes étranger, vous rentrez dans n’importe quelle grande librairie et demandez un livre  « méthode Assimil» ( je nomme celle-ci mais, il y en a d’autres), vous passez 15 minutes par jour à lire une leçon, et arrivé à la 99eme, donc au bout d’un peu plus de trois mois….  vous parlez français !

          C’est quand même moins que 11 ans ! Ouh ! Je vais entendre crier Ô scandale. Bon, allez, je veux bien vous faire plaisir. Pour être bien sûr d’avoir compris, nous pouvons le relire une deuxième fois. Nous pouvons même acheter le deuxième volume  qui doit s’appeler «Pratique ou perfectionnement du français» et même le lire deux fois. Puis encore une troisième, si vous voulez. . ( Il n’a lui que 70 leçons) Et bien nous n’arriverons qu’à 1 an et 1 mois. C’est encore loin du compte et je peux vous garantir que celui qui utilisera cette méthode aura un niveau de français et une élégance au parler bien supérieurs aux lycéens pris en charge par les Maîtres de la pédagogie. 

 Je suis prêt à parier que si un sujet normalement constitué ne prend aucun cours de français, se contente durant 11 ans de circuler sur le territoire français, regarder la télévision, écouter la radio, faire des mots croisés, avoir des amis (ies) , participer à la vie de tous les jours, lire les journaux, il aura un niveau supérieur d’élocution que nos étudiants «formés» par l’éducation nationale.

 D’où, je pose la terrible question : Mais, que leur font-ils subir là-dedans pour qu’ils en ressortent aussi crétins ?

Pour que le développement naturel de leur intelligence soit à ce point détérioré ?

 Ne me dites pas que nos progénitures sont à ce point,  vulgaires et «bêtes» par nature. Non, ce n’est pas de leur faute. La responsabilité incombe à ceux qui se prennent pour des enseignants. C’est-à-dire à tous les barreaux de l’échelle, depuis les professeurs  jusqu’au Ministre de l’éducation en passant par tous les petits malins rédigeant les programmes.

 J’oublie encore de faire remarquer que, parallèlement aux 11 années  de cours de français, en partant du CP jusqu’à la première, nos enfants «baignent» dans le français. Ils ne laissent pas la salle de cours, comme par exemple celle de Grec  , pour ne plus avoir contact avec la langue en apprentissage.

 Non,

 Tout est en français autour d’eux. !

Cela ne suffit pas rétorqueront les indécrottables. Vous n’avez qu’à voir le langage utilisé dans la rue ! Si nous prétendons apprendre à bien parler, l’enseignement de la langue au sein de l’établissement scolaire est donc une nécessité. Car, finalement, pourquoi enseignons-nous le français à nos enfants ? Et bien, pour qu’ils puissent s’exprimer clairement, se faire comprendre et démontrer leurs intentions envers autrui avec raffinement et délicatesse. Ceci tant au parler qu’à l’écriture.

Evidemment, nous leur reprochons d’utiliser un vocabulaire qui ne tient pas debout.  Là, je suis entièrement d’accord. Il n’y a plus de langage. Mais, sont-ils vraiment coupables ? Je dis une fois encore : non. Il s’agit là d’une réaction tout à fait normale. Avons-nous un jour réfléchi sur quel « français » nous faisons « plancher » nos étudiants. Sur quel « français » les professeurs se font un malin plaisir à les faire travailler des heures et des heures. Et bien moi, je vais vous le dire : sur des textes qui datent de plus de trois cents ans !  Fi !

Molière, vous connaissez ? 

1622 – 1673

 Ne me dites pas que votre enfant n’a pas passé des heures à tenter trouver de la spiritualité littéraire, à l’expliquer, la décortiquer, la justifier, la démontrer etc… sur ces textes qui, de nos jours, sont franchement désuets.

 Bien sûr, il est toujours instructif de connaître Monsieur  Jean-Baptiste Poquelin. Cet intéressant  personnage fait parti de notre histoire et notre culture. Mais, la projection d’un bon film sur le sujet serait amplement suffisante.

 Non satisfait d’enseigner le français sur ces textes d’un autre temps, nous trouvons le moyen d’aller plus loin. Dans ces cours de français, nous  travaillons également sur de textes de……Shakespeare !  Comme aurait dit notre brave Coluche : Rien que le nom m’amuse !  Non seulement son œuvre est antérieure à celle de Molière  mais elle est originellement rédigée en anglais ! Je vous le rappelle : je n’invente rien ! Il s’agit de vécu par mes propres enfants.

 Je dirai simplement que les cours de français ne sont plus des cours de français. C’est-à-dire, ce  pour lequel ils ont été originellement créés. Apprendre la langue correctement afin d’avoir une meilleure éloquence. Ce qui préparerait nos jeunes à se faire une meilleure place dans la société. L’apprentissage d’une langue n’est pas la lecture de texte d’écrivains morts depuis un siècle ou plus. Nous avons lentement dévié sur des cours « d’histoire de langue ». Sujet qui peut être intéressant certes, je le reconnais aisément, mais qui, avouez-le, n’intéresse qu’une très faible partie de la population. A ce compte là, nous n’allons pas tarder à étudier Champollion et les textes de la pierre de Rosette . Au moins, lui, il était Français !


 

 Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

 


                       

NOUVEAU !

Du même auteur

LES REGLES DU JEU

de JEAN-LUC GOUBET

 

Nouveau ! également disponible pour liseuses KOBO / FNAC

Disponible DANS LA BOUTIQUE KINDLE AMAZON. FR



ESPRIT est tu là ?couv LES REGLES DU JEU.jpg

 

Bien nombreux sont encore les mystères du monde et bien présomptueux est celui qui affirmerait les avoir tous percés.

Pour cette raison même, la plupart des règles de la vie nous sont encore inconnues.

Ce sont les règles du jeu. Mystérieuses et envoûtantes, sans cesse présentes mais insaisissables, elles nous accompagnent tout au long de notre existence terrestre et probablement au-delà !  

  La frontière de l’impossible recule à mesure que les connaissances avancent et, ce qui était extraordinaire hier est, aujourd’hui, des plus ordinaires.

Toute nouvelle découverte est une véritable explosion. Une simple idée partie du néant, sans poids ni matière,  s’étend vers l’infini et dans  toutes les directions. Il suffit de trois fois rien pour changer les perspectives de l’humanité toute entière. Il suffit   de découvrir ce qui a toujours existé car, « rien ne se perd et rien ne se crée », le modeler à l’aide de notre intelligence et le jeter sur la table. L’utilisation d’une seule carte abandonnée par un mauvais joueur peut faire rebondir le dénouement du jeu. Ajouter une seule connaissance à notre savoir peut contribuer à résoudre les mystères les plus anciens et nous aider ainsi à passer de la sorcellerie à la science et du surnaturel au naturel. 

C’est ce que nous tenterons de faire au cours de ce livre. Nous jouerons une carte laissée de côté depuis fort longtemps.

Nous allons jouer la carte de l’esprit.

 

Cliquer sur les liens pour

ACHETER LES REGLES DU JEU POUR LISEUSES KOBO / FNAC

ACHETER LES REGLES DU JEU POUR LISEUSES KINDLE / AMAZON

==================================================================================

Nouveau

disponible uniquement sur KINDLE AMAZON

 
 UNE HISTOIRE VRAIE EXCEPTIONNELLE !

PLUS D'INFORMATIONS SUR LE BLOG :

 


STYLET BGB.jpg


 

 
fakir,douleur,endorphine,recherche,esprit,religion,enterré vivant,histoire vraie,larbig,charbonier,meditation,concentration,livre,insolite,extraordinaire,medecine,psychologie,reincarnation,kardec,hibernation,coma,etat altere de conscience

Les commentaires sont fermés.