22/06/2013

Qualité ou Quantité ?

 

Accueil et liste des articles

 

Qualité ou Quantité ?

 ormulaire,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexie,boulimie,tradition,naïveté,allergie,nature,hallal,bio,eau minerale,prix choc,remballe,recyclage,couillons,arnaque,politique,science,label,sida,secret,vision,moteur perpetuel,big bang,roswell,area,alien,paranormal,pape,gène,adn,cerveau,scientifiquement prouvé,tabac,fdj,naturisme,justice,amende,pantalon,egalite des sexes,touriste,impots,domenech,lecture,rire,hd,sdfLe rendement bénéficie-t-il plus l’humanité que la qualité ? Qui, de nos jours, pourrait vraiment le penser ? Quels sont les ahuris n’ayant toujours pas  compris que la qualité est synonymes de satisfaction, de véritable maîtrise, de bien-être, de sécurité et de tranquillité ? Nous pourrions encore trouver une bonne dizaine de ces qualificatifs. Oh ! Et bien moi, je sais qui sont ces ahuris !

N’avons-nous pas tous appris, justement à l’école que : Rien ne sert de courir, encore faut-il arriver à point ? Nous trouvions Jean de La Fontaine génial.

Oui, mais ça, c’était l’école d’antan. La « vieille école ». Maintenant, nous avons évolué. Il nous faut aller vite, le plus vite possible. Le rendement n’est qu’une course sans fin. Une course qui se terminera dans l’épuisement ou la mort. Car, nous trouverons toujours quelqu’un apte à courir plus vite que nous. Vous connaissez bien ces récits de cow-boy ? Celui qui se croit le plus rapide, celui qui n’a de gloire que dans sa rapidité pour dégainer ? Et bien, au bout de quelques années, il y a toujours un jeunot qui apparaitra....encore plus rapide. Il finira alors par prendre une balle dans le ventre.

Il n’y a qu’à voir, l’inquiétude d’aujourd’hui devant le pouvoir de production de la chine. C’est exactement le même problème. Mais, celui-là nous essayons de le régler car cela touche aux intérêts de nos dirigeants. Avant, nous faisions les malins. Regardez ce que nous pouvons faire ! Regardez ce que  nous pouvons produire et à quelle vitesse ! Pauvres Nouilles ! Et maintenant ? C’est nous qui regardons ce que les petits chinois peuvent faire et à quelle vitesse !

 

Alors, nous nous indignons sur les conditions de travail de ces asiatiques et nous trouvons tous les défauts à leurs marchandises etc.. Nous nous défendons. Nous avons peur. Nous hurlons au scandale et nous remettons sur un piédestal le fait que nous, nous avons les traditions, les maîtres d’œuvre, la qualité. Et bien, Mesdames et Messieurs de l’éducation nationale, faisons la même chose avec notre enseignement. Ce n’est pas la peine d’en mettre autant, ce n’est pas la peine de bourrer le crâne à nos élèves avec des choses superflues. Ce n’est pas la peine d’aller aussi vite. Vous n’en ferez que des stressés. Cela vous amuse vraiment de faire plonger nos jeunes dans ce que nous appelons, ni plus ni moins, le mal du siècle ? Mais, c’est de la barbarie ! Selon le Bureau international du travail, le stress professionnel coûterait à lui seul 3 % du PIB, soit plus de 50 milliards d’euros pour la France ! Donc moralité, les gains du rendement repartent aussi sec en dépenses de santé et tout le monde est mécontent. Vous allez me dire que je confonds tout. Ces chiffres représentent la totalité de la population. Pas seulement les étudiants ou les professeurs. Et que cela n’a rien à voir avec l’éducation nationale., me direz-vous. Oh…que si ! Car, les étudiants finiront par être des civils normaux. Ils ne « dé stresseront » pas pour tout ça. La graine a été semée. C’est trop tard. De jeunes, heureux de vivre, ils deviendront des adultes austères et mécontents. Ce trait de caractère généralisé, que tout le monde est prêts à reconnaître, a été provoqué, introduit, martelé …enseigné !  C’est la course constante. Durant des années, le collégien ou lycéen se lèvera aux aurores pour veiller ensuite, tard dans la nuit, avec Maupassant, Voltaire ou des formules de Maths.  L’étudiant ne pourra jamais vraiment décompresser. Il engloutira des tonnes de données qui, pour la plupart, ne lui serviront   jamais au cours de sa future vie. A part, peut être, au cours d’un jeu télévisé.

Un jour, une personne m’a avoué que durant ses études préparatoires, la surcharge de travail était telle, qu’il « marchait » aux amphétamines. Tout comme ses collègues ! Avec fierté, il ne disait dormir que 3 heures par nuit ! Mais il a réussit et il trouvait cela tout à fait normal. Il m’a également sorti : « Il faut savoir ce que l’on veut dans la vie ! »

Et bien cet homme a maintenant une honorable profession : Il est prof de français ! 

Ce n’est plus de l’éducation ni de l’enseignement. C’est une fabrique de futurs malades, de drogués et d’inconscients.

 

 Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

 


                       

NOUVEAU !

Du même auteur

LES REGLES DU JEU

de JEAN-LUC GOUBET

 

ENFIN DISPONIBLE DANS LA BOUTIQUE KINDLE AMAZON. FR !


ESPRIT est tu là ?couv LES REGLES DU JEU.jpg

 

Bien nombreux sont encore les mystères du monde et bien présomptueux est celui qui affirmerait les avoir tous percés.

Pour cette raison même, la plupart des règles de la vie nous sont encore inconnues.

Ce sont les règles du jeu. Mystérieuses et envoûtantes, sans cesse présentes mais insaisissables, elles nous accompagnent tout au long de notre existence terrestre et probablement au-delà !  

  La frontière de l’impossible recule à mesure que les connaissances avancent et, ce qui était extraordinaire hier est, aujourd’hui, des plus ordinaires.

Toute nouvelle découverte est une véritable explosion. Une simple idée partie du néant, sans poids ni matière,  s’étend vers l’infini et dans  toutes les directions. Il suffit de trois fois rien pour changer les perspectives de l’humanité toute entière. Il suffit   de découvrir ce qui a toujours existé car, « rien ne se perd et rien ne se crée », le modeler à l’aide de notre intelligence et le jeter sur la table. L’utilisation d’une seule carte abandonnée par un mauvais joueur peut faire rebondir le dénouement du jeu. Ajouter une seule connaissance à notre savoir peut contribuer à résoudre les mystères les plus anciens et nous aider ainsi à passer de la sorcellerie à la science et du surnaturel au naturel. 

C’est ce que nous tenterons de faire au cours de ce livre. Nous jouerons une carte laissée de côté depuis fort longtemps.

Nous allons jouer la carte de l’esprit.

==================================================================================

Nouveau

disponible uniquement sur KINDLE AMAZON

 
 UNE HISTOIRE VRAIE EXCEPTIONNELLE !

PLUS D'INFORMATIONS SUR LE BLOG :

 


STYLET BGB.jpg


 

 
fakir,douleur,endorphine,recherche,esprit,religion,enterré vivant,histoire vraie,larbig,charbonier,meditation,concentration,livre,insolite,extraordinaire,medecine,psychologie,reincarnation,kardec,hibernation,coma,etat altere de conscience

Les commentaires sont fermés.