27/04/2013

Le monde à l'envers !

 

Accueil et liste des articles

 

Le monde à l’envers.

 

79293557_o.gifCe petit paragraphe portera certainement préjudice à la parution de cet ouvrage mais, il me faut quand même, mentionner ce qui va suivre. Ce n’est pas à la portée de tous d’avoir connaissance de cette situation. Il faut y avoir été confronté et pour cela, il faut avoir tenté faire éditer un livre.

             Le fait de trouver un éditeur intéressé par votre manuscrit est un véritable chemin de croix. Cela se comprend aisément lorsque nous contemplons la multitude d’ouvrages à la disposition du public. Nous pouvons donc en déduire que les critères de sélection doivent être très stricts. Jusque-là, aucun mystère, sinon peut être l’ajout d’un facteur chance.

             Là où la logique d’une acceptation de parution frôle le « paranormal » est lorsque la maison d’édition accepte de publier votre ouvrage mais….vu les risques commerciaux, car vous n’êtes pas encore un auteur à succès, celle-ci vous demande une participation au frais de la maquette et du premier tirage ! A ce moment-là, le chemin de croix se termine, et c’est la crucifixion. A noter que le montant de cette participation couvre souvent la totalité des frais, voire plus ! Nous appelons cela l’édition à compte d’auteur. Il y a évidemment plusieurs versions. Pour les coups tordus, notre intelligence est très fertile. Mais, rassurez-vous, à la fin du compte le principe est le même. L’éditeur n’édite plus rien. Il ne prend aucun risque. Ne débourse pas 1 centime. L’auteur paie tout. De plus, si les ventes sont bonnes, il partagera les bénéfices avec celui qui se prend pour un éditeur. Imaginons qu’un chirurgien vous fasse les mêmes conditions : La mémé est  malade. Elle doit  être opérée. Une opération délicate et risquée. Le grand chirurgien auquel vous faites appel, explique qu’il n’est pas sûr du succès de l’opération mais,  si vous voulez le faire vous-même, pas de problème. A condition, toutefois, que vous n’oubliez pas de régler ses honoraires ! Si ça marche, les honneurs sont pour lui. Si ça foire, les pertes sont pour vous !  Evidemment, ceci est impensable. Si cela existait, ce serait vraiment un scandale. Mais au moins, dans cette petite description, en cas de réussite de l’opération, le chirurgien ne demande pas une pension durant les années où  la grand-mère survit. C’est ce que fait pourtant « l’éditeur ».  Tant que le livre se vendra, il touchera sa part. Ce qui est entièrement normal, si au départ, il a pris un risque. Sinon, c’est simplement du vol.

 

 Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine


 


NOUVEAU !


LES REGLES DU JEU

de JEAN-LUC GOUBET

 

Disponible à partir de MAI 2013 EXCLUSIVEMENT DANS LA BOUTIQUE KINDLE AMAZON. FR


ESPRIT est tu là ?couv LES REGLES DU JEU.jpg

 

Bien nombreux sont encore les mystères du monde et bien présomptueux est celui qui affirmerait les avoir tous percés.

Pour cette raison même, la plupart des règles de la vie nous sont encore inconnues.

Ce sont les règles du jeu. Mystérieuses et envoûtantes, sans cesse présentes mais insaisissables, elles nous accompagnent tout au long de notre existence terrestre et probablement au-delà !  

  La frontière de l’impossible recule à mesure que les connaissances avancent et, ce qui était extraordinaire hier est, aujourd’hui, des plus ordinaires.

Toute nouvelle découverte est une véritable explosion. Une simple idée partie du néant, sans poids ni matière,  s’étend vers l’infini et dans  toutes les directions. Il suffit de trois fois rien pour changer les perspectives de l’humanité toute entière. Il suffit   de découvrir ce qui a toujours existé car, « rien ne se perd et rien ne se crée », le modeler à l’aide de notre intelligence et le jeter sur la table. L’utilisation d’une seule carte abandonnée par un mauvais joueur peut faire rebondir le dénouement du jeu. Ajouter une seule connaissance à notre savoir peut contribuer à résoudre les mystères les plus anciens et nous aider ainsi à passer de la sorcellerie à la science et du surnaturel au naturel. 

C’est ce que nous tenterons de faire au cours de ce livre. Nous jouerons une carte laissée de côté depuis fort longtemps.

Nous allons jouer la carte de l’esprit.

Les commentaires sont fermés.