09/04/2013

Fesse ce que je dis, mais ne fesse pas ce que je fais !

 

Accueil et liste des articles

Fesse ce que je dis, mais ne fesse pas ce que je fais !

 

           sexe,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexie,boulimie,tradition,naïveté,allergie,nature,hallal,bio,eau minerale,prix choc,remballe,recyclage,couillons,arnaque,politique,science,label,sida,secret,vision,moteur perpetuel,big bang,roswell,area 51,alien,paranormal,pape,gène,adn,cerveau,scientifiquement prouvé,tabac,fdj,naturisme Il est vraiment difficile, voire impossible, de comprendre la façon de penser de l’espèce humaine. Ceci vient très certainement du fait que, la plupart d’entre-nous, ne pensons pas. Alors chercher à comprendre ce qui n’existe pas devient vraiment hors de portée.  C’est une évidence. Même pour le plus intelligent d’entre-nous.

            On nous parle « BIO » , nature  et retour aux sources tout au long de la journée. On nous parle de libération sexuelle, de liberté d’expression, de droit et de normal. Il ne se passe pas un jour sans que vous ne puissiez voir, à la télévision, au cinéma, dans les kiosques à journaux ou ailleurs, une paire de fesses ou de seins ou deux êtres « faisant l’amour ». Dans n’importe quelle émission de télévision, une « star » peut à tout moment, montrer son cul à 3 ou 4 millions  de téléspectateurs et nous trouvons cela « intelligent ». Vous tapez « sex » sur google et vous trouvez près de 600 000 000 de réponses. Nous organisons des distributions de préservatifs dans les collèges à des gamins de 12 ou 13 ans. Et, si vous sortez à poil dans la rue et même dans votre jardin ou simplement à votre fenêtre, nous crions au scandale et les flics vous embarquent ! 

            La liberté de penser permet à quiconque de s’habiller comme il le désire sous le couvert d’une « religion ». On nous fait tout un foin pour que les homosexuels puissent s’aimer en public mais, si monsieur ou madame tout le monde se promène dans le plus simple appareil, ceci est un outrage inexcusable !

            Si nous punissons l’homme pour se montrer tel qu’il est réellement, nous favorisons le mensonge. De plus,  les services de l’ordre ont franchement mieux à faire !

 

 

Les commentaires sont fermés.