22/03/2013

Progression des connaissances

       Accueil et liste des articles

Progression des connaissances

 ridicule,combien,tarif,bourse,organisation,viande,cheval,salaire,mathematiques,maison,vie,credit,écriture,sexe,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexie,boulimie,tradition,naïveté,allergie,nature,hallal,bio,eau minerale,prix choc,remballe,recyclage,couillons,arnaque,politique,science,label,sida,secret,vision,moteur perpetuel,big bang,roswell,area 51,alien,paranormal,pape,gène,adn,cerveau,scientifiquement prouvé,tabacSi nous revenons simplement 30 ans en arrière, nous pourrions très facilement écouter des scientifiques notoires faire leur exposé et affirmer qu’il n’y avait pas d’autres planètes dans notre galaxie outre celles que nous connaissions déjà. C’était prouvé « scientifiquement ». Aujourd’hui, nous en avons découvert plus de 200 ! Et, il ne faut pas être très malin pour savoir que c’est loin d’être fini. Comme je l’ai déjà mentionné dans un paragraphe antérieur : Considérant l’évolution de ces nouvelles connaissances dans ce domaine, nous pourrions penser à un pas en avant de l’intelligence des « savants ». Mais, il n’en est rien.  Ce sont simplement les appareils d’observations qui ont évolués. Cela peut paraitre curieux mais la progression des connaissances ne rime pas forcement avec progression de l’intelligence. Il semblerait même que la tendance soit inverse. En effet, et c’est bien « normal ». Dans la nature, lorsqu’une fonction n’a plus lieu d’être, celle-ci tend à se fragiliser, voire à disparaitre complètement. La profusion des connaissances disponibles présentes dans notre société, leur acquisition facile, gratuitement, sans recherche personnelle, et leur banalisation font que l’homme moderne n’a plus besoin de penser ou réfléchir pour « savoir ». Que se passe-t-il alors ? Nous pouvons l’observer tous les jours. La capacité à penser de la population en générale diminue de jour en jour et le nombre de malades mentaux et simples d’esprit augmente drastiquement même chez les plus instruits. (Pour ne pas dire surtout). Lorsque je dis :   l’acquisition des connaissances se fait aujourd’hui « sans efforts », certains vont s’offusquer et mettre en avant ceux engendrés par leurs nombreuses années d’études. Il nous faudra cependant observer que, ces efforts ne sont bien souvent pas un exercice destiné à faire travailler et développer l’intelligence mais, simplement un « emmagasinement » d’informations insufflées de force.

Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

Les commentaires sont fermés.