12/03/2013

LA VISION DES CHOSES



     Accueil et liste des articles

La vision des choses.

preuve,livre,absurdite,intelligence,goubet,anecdote,geographie,statistique,enseignement,semestre,ridicule,combien,tarif,bourse,organisation,viande,cheval,salaire,mathematiques,maison,vie,credit,écriture,sexe,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexie,boulimie,tradition,naïveté,allergie,nature,lhallal,bio,eau minerale,prix choc,remballe,recyclage,couillons,arnaque,politique,science,label,sida,secret,reliefIl existe des connaissances populaires, basées sur des faits scientifiques, qui peuvent parfois prêter à confusion. Ce n’est pas les faits en eux-mêmes qui sont erronés, Non, ils sont très certainement vrais mais, l’interprétation qui en est faite par des personnes n’ayant ni connaissances, ni sens de l’observation et encore moins d’ouverture d’esprit, permet des dérives qui frôlent l’absurde. 

Nous rions aujourd’hui des savants d’un autre siècle pourtant pas si lointain, qui affirmaient, preuves à l’appui qu’un plus lourd que l’air ne volera jamais. Hum !  Cette phrase a-t-elle été tronquée au cours des années ? Ont-ils voulu dire qu’un plus lourd que l’air ne volerait jamais tant que nous ne trouverions pas l’astuce pour lui impliquer une force constante nécessaire à son envol ? Ou, la phrase d’origine est-elle complète et étaient-ils alors vraiment persuadés de ce qu’ils disaient ? Dans le premier cas, nous pouvons comprendre et admettre que la pensée émise fut déformée et écourtée  de bouche à oreille. Mais dans le deuxième cas,  la chose devient plus grave. Enfin, est-il concevable qu’un savant, enfin « des » savants n’aient  pas observé qu’une pierre lancée restait en l’air …un certain temps ?  Ou, n’avaient-ils  jamais eu l’idée de peser un oiseau ?

Aujourd’hui, ce genre d’affirmation nous fait rire. Un airbus 380 ou un Boeing 747 dépassent les 300 tonnes.

Cependant et de nos jours, il subsiste des croyances, ou des interprétations qu’il est difficiles de comprendre.

Voici par exemple, une explication qui se veut scientifique de la vision stéréoscopique. Vous pourrez la trouver à profusion dans les livres d’optique, physique, vulgarisation scientifique, revues ou autre.

Si nous voyons en relief, c'est parce que nous avons deux yeux qui nous permettent de voir le monde selon deux points de vue légèrement décalés. En effet, lorsque nous regardons un objet, notre œil droit voit la même image que notre œil gauche mais décalée de quelques centimètres. Par la fusion de ces deux points de vue, notre cerveau nous permet de percevoir le volume des objets et leur position dans l'espace.

Tout comme : « un plus lourd que l’air ne volera jamais », cette définition n’est pas tout à fait fausse. Mais pas tout à fait vraie non plus. En effet, afin de corroborer l’exactitude de cette affirmation, encore et toujours reconnue de nos jours, j’ai voulu vérifier par moi-même. J’ai voulu « peser mon oiseau » en quelque sorte. Vous pourrez également faire de même après avoir lu ces quelques lignes : J’ai fermé un œil. J’ai regardé autour de moi et j’ai constaté que l’impression de relief était toujours présente. Suis-je un surhomme ?


Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

Les commentaires sont fermés.