06/03/2013

Elections Présidentielles.

 

    Accueil et liste des articles

Elections Présidentielles.

             preuve,livre,absurdite,intelligence,goubet,anecdote,geographie,statistique,enseignement,semestre,ridicule,combien,tarif,bourse,organisation,viande,cheval,salaire,mathematiques,maison,vie,credit,écriture,sexe,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexie,boulimie,tradition,naïveté,allergie,nature,lhallal,bio,eau minerale,prix choc,remballe,recyclage,couillons,arnaque,politiqueJ’aurai pu mettre ce paragraphe dans le chapitre des questions « politiques » mais, après mûre réflexion, c’est vrai qu’il s’adapte plus à la naïveté éternelle d’une bonne part d’entre-nous qu’à la politique en soi.

             Il y a de quoi être ravi de voir la joie qui s’empare des peuples après l’élection d’un nouveau président. Cette foule en liesse qui chante et qui danse à chaque coin de rue. Le tintamarre des voitures, les drapeaux multicolores qui s’agitent de toute part. Nous sommes alors tous frères. Finies les rancœurs, terminées les différences. Anéanties l’austérité, la monotonie, les difficultés, la pauvreté, la faim, les maladies  et même le racisme. Cette fois, ça y est ! C’est le grand jour ! C’est fini, « on » est les meilleurs et « on » a gagné ! Et puis nous sommes généreux. Nos eternels ennemis et rivaux ont eux aussi gagné. Nous pardonnons leurs différences d’opinions. Après tout, c’est normal, tout le monde peut se tromper. Allez, nous passons l’éponge. Nous nous embrassons. Le président sourit. Il prend un bain de foule. Nous lui serrons la main, nous lui tapons dans le dos, l’embrassons, le hissons… c’est un pote. Nous allons enfin pouvoir mettre du beurre dans ses ( pardon) nos épinards. Nous le répétons. Cette fois, ça y est. .. : Ça va changer !

             Rassurez-vous, cette euphorie n’est pas « que » passagère. Elle reviendra exactement dans 4 ou 5 ans. Lors des prochaines élections.

             Nous savons très bien qu’entre la théorie et la pratique, le chemin est très long. Si nous croyons au réel changement, nous avons tort. Le plus grand atout de la politique est le dialogue. Autrement dit le « Blablabla » . Hors, tous les plus beaux discours du monde, ne valent pas une action. L’intelligence s’arrête, pile poil, ou commence la naïveté. Nous savons  tous que, pour changer les choses, il nous faudra, encore et toujours, descendre en masse dans la rue, brûler des voitures et casser des vitrines.

                        Ce n’est pas du défaitisme, mais bel et bien de la lucidité. Le président est un homme. Il lutte et travaille dur. Oui, c’est vrai. Peut être.  Mais, ses décisions ou ses intentions, mêmes si elles sont sincères, n’ont que très peu de chance d’aboutir. En fait, il ne décide rien. Sinon, ce serait une dictature. Alors, il est entouré d’une multitude d’autres hommes, qui le conseillent, l’influencent, l’obligent. C’est alors du chacun pour soi. Et ça, ne changera pas.


Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

Les commentaires sont fermés.