04/03/2013

Nouveaux attrapes couillons.

 

    Accueil et liste des articles

 

Nouveaux attrapes couillons.

 

preuve,livre,absurdite,intelligence,goubet,anecdote,geographie,statistique,enseignement,semestre,ridicule,combien,tarif,bourse,organisation,viande,cheval,salaire,mathematiques,maison,vie,credit,écriture,sexe,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexie,boulimie,tradition,naïveté,allergie,nature,lhallal,bio,eau minerale,prix choc,remballe,recyclage,couillonsDans l’article précédent, nous avons mentionné que : Dans un moment d’inattention, chacun de nous, même le plus intelligent, peut se faire « avoir ». Nous avons bien dit : dans un moment d’inattention. C'est-à-dire une situation propice, bien souvent crée par l’escroc, pour nous prendre de vitesse. Exemple, le simple bonimenteur de rue avec le jeu du Bonneteau. Que ce soit pour cette escroquerie ou d’autres apparentées, le « pigeon » , même vivace, pris dans un tourbillon d’événements qui lui échappe, peut se faire avoir. Il est bien souvent confronté à une situation qu’il ne connait pas et, par contre, l’escroc en face de lui, a bien préparé son coup. Il n’a donc pas eu assez de recul sur la situation et, surtout, on ne lui pas donné le temps de réfléchir. Il a été piégé et, sans pour autant perdre son honneur ni son intelligence, il tombe dans le panneau.

  Il était nécessaire de faire cette petite mise au point pour tenter analyser, avec plus de justesse, les nouvelles situations d’arnaques et de fraudes qui surgissent, fleurissent et prospèrent aujourd’hui grâce au Net.

  Dans les cas d’entourloupes sur Internet, la situation est bien différente du bonimenteur de rue, celui qui vous y aborde ou vient frapper chez vous. La victime est bien tranquille chez elle, est seule, rien ne la presse, aucune influence extérieure, est totalement maître de ses mouvements et décisions et par conséquent, a tout son temps pour réfléchir. Ce qu’elle ne fait visiblement pas. Car, de nos jours, donc pas tombé de la dernière pluie, en l’an 2000 passé, arriver à croire qu’un petit africain, perdu au Nigéria ou ailleurs, va vous envoyer des millions parce qu’il ne sait pas où les mettre et que vous êtes l’heureux ou heureuse élue…..Là….pardonnez-moi, mais s’il n’y a pas un manque flagrant d’intelligence, qu’est ce que c’est ?  Mais, en admettant encore qu’une naïveté latente puisse gober l’histoire, il faut quand même préciser qu’au lieu de vous envoyer de l’argent, bien évidemment, l’escroc vous en demande. Et des « pigeons » sont tombés dans le piège…et tombent toujours et encore !  Pas un seul pigeon isolé, non, des centaines voire des milliers. Enfin suffisamment pour que le Ministère de l’Intérieur s’inquiète, mettre des services spéciaux en place, paient des agents antifraudes qui travaillent 24 heures sur 24 sur le sujet !

 

Les victimes prises au piège envoient donc de l’argent…là bas, à l’autre bout du monde, à un total inconnu. Ce dernier les « presse » jusqu’au dernier sous. Ils envoient une fois, deux fois, trois, quatre, cinq…Les sommes ainsi envoyées sont de l’ordre de milliers d’euros ou de dizaine de milliers d’euros. Certains « abrutis » vont même jusqu’à emprunter ou vendre leur maison pour payer les droits à un héritage bidon ! Nous avons dit « abrutis » car, il n’y a pas d’autres termes. Même si les savants « psy » qui traitent les victimes ( qui dépriment et pleurent à chaudes larmes) concluent qu’il ne faut surtout pas les juger. Mais, pour qui nous prennent-ils ? Pourquoi vouloir à tout prix cacher la vérité ? Pourquoi ne pas admettre et reconnaitre la fragilité intellectuelle, pour ne pas dire la « connerie » qui a permis d’en arriver là ?

 

Les conseils des services spécialisés du Ministère impriment des milliers de feuillets, mettent en place des sites info etc.. La bataille contre l’escroquerie en ligne fait rage. Malheureusement nous sommes perdants d’avance car, c’est un coup d’épée dans le vide. Nous nous battons contre le néant :  Le manque total d’intelligence.

 

 Voici les trois points clés de la campagne et conseils des autorités face à ce nouveau fléau :

 

 Ne pas faire confiance à un inconnu !
Ne pas envoyer d’argent à un inconnu !
Ne pas donner le numéro de votre carte bancaire à un inconnu !
Note de l’auteur : surtout s’il s’appelle Mamadou Oouarkalabidanokanaka et habite dans un patelin d’Afrique qui ne figure même pas sur Google Maps !) Et ce ne sont pas des propos racistes.

  Si ce ne sont pas des conseils dirigés à des attardés mentaux qu’est-ce-que c’est ?

 On croirait parler à un gamin de 5 ans !


Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

 

 

 

Les commentaires sont fermés.