24/02/2013

SANTÉ..NUTRITION 2

       Accueil et liste des articles

Nutrition 2

preuve,livre,absurdite,intelligence,goubet,anecdote,geographie,statistique,enseignement,semestre,ridicule,combien,tarif,bourse,organisation,viande,cheval,salaire,mathematiques,maison,vie,credit,écriture,sexe,mot,fluctuation,santé,suicide,anorexieEn ce qui concerne la santé et la nourriture, notre "intelligence" moderne ne s'arrête pas là. Non, nous faisons preuve de beaucoup d'imagination. Si les animaux inférieurs savent se nourrir, il n'en est pas de même avec les "supérieurs". 

Mais, avant tout, il est nécessaire de nous poser la question: Pourquoi mangeons-nous ? Question ô combien idiote semble-t-il mais, qu'il est néanmoins judicieux de se poser. En effet, à voir le nombre de produits exposés dans les supermarchés affichant un faible taux de calories, voire même un taux nul, nous posons alors la question: Pourquoi mangeons-nous, si ce n'est justement pour faire le plein de calories ?

Déjà, cette simple observation démontre la tendance erronée que nous avons élaborée nous, les humains. 

Deuxième point : Quand mangeons-nous ? Autre question idiote. Lorsque nous avons le temps bien sûr ! Nous, les êtres supérieurement "intelligents" au sommet de la pyramide animale, ne mangeons pas lorsque nous avons faim mais, lorsque notre emploi du temps le permet. 

Depuis que la population se préoccupe du contenu de ses aliments, depuis qu'elle compte les calories, les glucides, les lipides, depuis la floraison de métiers qui n'existaient pas il y a cent ans, peut être moins, tels les diététiciens et spécialistes en nutrition, la santé corporelle des individus s'est drastiquement détériorée !  Une fois encore, il est difficile comprendre si la coupable est l'inutilité des régimes, l'incompétence du monde médical ou simplement l'absence de jugeote des intéressés. Cette simple petite remarque est d'ailleurs applicable à bien d'autres maux qui rongent notre société et notre monde. Sans vouloir être mauvaise langue, il est quand même curieux que, plus nous avons de "psy", plus nous avons de malades mentaux ( Mars 2006 Actuellement, un citoyen de l'UE sur quatre est atteint d'une maladie mentale », a signalé la ministre de la Santé, Maria Rauch-Kallat, lors de l'ouverture de la conférence organisée par le ministère de la Santé dans le cadre de la Présidence de l'UE. ) Plus nous avons de remèdes miracles, plus nous avons de pharmacie ; Plus nous avons des bonnes œuvres  et des aides en tout genres, plus nous avons de pauvres et de SDF. Plus nous avons d'églises, de temples ou de mosquées, plus nous avons de guerres; Plus nous payons d'impôts, et plus l'état à des dettes etc.

Mais, qu'est ce que c'est que ce foutoir ?

Est-ce vraiment cela l'intelligence ?

Mais, ne nous égarons pas. Nous aurons l'occasion de revenir sur ces points tout au long de ce livre. Revenons à nos moutons. Bien qu'un autre animal plus grassouillet serait mieux adapté. Notez qu'il n'y a dans ces propos aucune intention calomnieuse ni discriminatoire. Simplement un élément imagé de comparaison. Les pouvoirs publics s'inquiètent de la montée spectaculaire des obèses.  Six millions de Français seraient obèses selon des chiffres de 2006. Et les chiffres grimpent chaque année. Notamment chez les jeunes et même très jeunes.  Plus le pays est techniquement avancé, plus il est "intelligent", plus le pourcentage d'hippopotame circulant sur les trottoirs augmente.  34% des Américains, soit plus de 100 millions d'individus ! Dans le monde et suivant les mêmes sources [ATS, 10 novembre 2007] : 24 % des hommes et 27 % des femmes sont actuellement obèses. 

Le constat est donc facile. Nous ne savons plus manger. Existe-t-il un autre animal sur Terre, ayant atteint un tel degré « d’intelligence » ?

 


Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

Les commentaires sont fermés.