14/02/2013

DES CHIFFRES ET DES LETTRES..ON S'ORGANISE

    Accueil et liste des articles


On s’organise.

preuve,livre,absurdite,intelligence,goubet,anecdote,geographie,statistique,enseignement,semestre,ridicule,combien,tarif,bourse,organisationNous allons encore parler chiffres et de l'intérêt de ceux-ci qui permet, aux êtres évolués que nous sommes, compter et classer une multitude de choses. A cet ingrédient, nous allons y ajouter une autre prouesse de notre civilisation qu'est l'administration d'un pays. Un pays dirigé par des experts en foutoir organisé, totalement incapables d'avoir un semblant d'idée d'organisation et d'aménagement du territoire. En effet, outre les titres pompeux de ces messieurs, il est de notoriété publique que rien ne va dans le pays. Que ce soit chez nous ou ailleurs. Le nombre d'entités publiques à la faillite, dans le chaos, sans budget, en total déficit ne se compte plus. Que tout va mal, nous le savons. Il n'y a qu'à lire le journal. Nous sortons d'une crise pour entrer dans une autre. Bref, nous le savons tous. Revenons donc au sujet de cet article. Nous allons donc exposer une idée saugrenue mais qui,  concernant l'organisation de la boutique, serait quand même à creuser.

Vous êtes-vous déjà amusé à faire la liste des numéros qui vous représentent en tant que citoyen ? Vous savez, nous sommes tous fichés, refichés et contre fichés. ( c'est sans doute pour cela que tout le monde s'en contre fiche ! ) Bref, nous avons un numéro de carte d'identité, de passeport, de compte en banque, d'assurance maladie, vie, vol etc . de téléphone, de carte grise, de fidélité au supermarché, à la Fnac, d'inscription au lycée ou à la Fac etc.... Où que vous alliez, on vous colle un numéro. Bien, c'est si bien fait, c'est si bien contrôlé que, régulièrement, on vient vous embêter, chez vous, à remplir une tonne de papier pour le recensement national. Preuve que les experts en organisations sont complètement paumés. 

Aucun fichier n'est centralisé. Chacun fait sa petite popote dans son coin. Il ne serait pourtant pas difficile donner un numéro à chaque individu lorsqu'il naît et que celui-ci serve à l'identifier une fois pour toute, même à la Fnac ou sur son téléphone. Une tête, un numéro. Avec ce critère, les embrouilles ne sont guère possible. (Evidemment, il y aurait une petite exception. Celle des jumelles Hensel aux Etats Unis. Les seules au monde, je crois, à avoir deux têtes pour un corps. Une exception pour confirmer la règle. ! Mais, avec un peu de bonne volonté, nous pouvons trouver un truc pour les caser dans le système) Lorsqu'une personne décède, après un laps de temps sécuritaire, ( 5 ou 10 ans) pour éviter les confusions, on attribue son numéro à un autre nouveau né etc. Ce qui serait pratique pour tous les services administratifs y comprise la police. C'est cela l'organisation.

Oui, nous le savons. Nous ne serons jamais pris au sérieux. Mais, la prochaine fois que, tout comme nous, vous remplirez le dossier d'inscription de votre fils ou votre fille au collège ou au Lycée et que vous serez obligé de marquer plus de 15 fois ( et c’est véridique) votre adresse et votre téléphone sur les formulaires, vous changerez peut être d'opinion. Les établissements scolaires sont, en plus petit, les clones  des services gouvernementaux. Beaucoup de services différents. La cantine, l'infirmerie, le service de bourse, les cours, les assurances etc... mais, une simple véritable organisation, un brin d'intelligence, un peu de respect pour ceux qui ont inventé l'ordinateur et surtout et enfin, quelqu'un de véritablement compétent à la tête de cette entreprise (l’école comme le gouvernement d'un pays) et tout ce foutoir n'existerait plus. 

 


Extrait du livre de Jean Luc Goubet : Les 1001 aberrations de l'intelligence humaine

 

Les commentaires sont fermés.