07/02/2013

DES CHIFFRES ET DES LETTRES..GEOGRAPHIE

    Accueil et liste des articles

Géographie.

 

preuve,livre,absurdite,intelligence,goubet,anecdote,geographie,statistiqueBon nombre de connaissances acquises sont chiffrées et inscrites dans les diverses moyens de communication mise à notre disposition. Nous avons donc le simple manuel scolaire, en passant par toute la gamme de dictionnaires et encyclopédies diverses, pour finir maintenant sur la toile informatique au moyen d’Internet.

 

Tous ces moyens sont censés diffuser des informations faisant office de référence. La loi de Newton sera la même de partout  quelle que soit la langue. Les idées peuvent certainement varier d’un pays à l’autre, les humeurs, les histoires drôles ou les ragots, mais, ce qui est mathématiquement établi n’a aucune raison de le faire. Alors, on se demande pourquoi, la superficie d’un pays varie d’un dictionnaire à l’autre ! Je ne parle pas d’un pays en guerre, conquit récemment et rajouté à son patrimoine par le vainqueur, ni de l’éclatement d’une union redonnant ainsi leur frontières aux nouveaux indépendants. Non, un simple pays comme la France gagne ou perd du terrain suivant l’éditeur. Et, n’allez pas croire que les différences sont de l’ordre du millimètre. Non, il n’en est rien. Nous parlons d’écart de plusieurs milliers de kilomètres carré !

 

Voici une preuve de plus qui démontre très clairement que l’exactitude et la fiabilité des chiffres sont grandement compromises par «  l’intelligence » humaine.

 Nous pouvons franchement être envahis d’un sentiment d’injustice lorsqu’un gamin de 7 ou 8 ans se voit affublé d’un zéro, pour avoir fait une petite erreur de quelques grammes dans la résolution d’un problème d’arithmétique !

 C’est vrai qu’il est encore trop jeune pour comprendre l’intelligence et l’hypocrisie des adultes.

 Tout ceci sans compter que l’interprétation de mot « France » varie également. Certains calculent la superficie de la France en ne comptant pas les territoires d’Outre mer. Ce qui fait encore grimper l’écart de chiffres de plus de 100 000 kilomètres carré !

Les commentaires sont fermés.